x
« Encore des nouilles »

«Encore des nouilles, Chroniques culinaires»

 

Elisabeth de MEURVILLE est la cheville ouvrière de ce recueil des chroniques mensuelles de Pierre DESPROGES qu’elle avait convaincu à écrire dans la revue Cuisine et Vins de France de 1984 à 1985.
La cuisine était une obsession desprogienne, il n’hésitait pas à sabrer les grignoteurs de racines en affirmant «C’est très important de bien manger. Personnellement, je me suis toujours méfié des gens qui n’aimaient pas les plaisirs de la table.»
Certains détesteront sont humour caustique politiquement incorrect , les inconditionnels boiront jusqu’au bout de la nuit ses chroniques gouleyantes de « nouillophile » :
"Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman."
Chroniques de la haine ordinaire, Bestiaire ou bien à propos de la tomate :
« A l’instar de l’androgyne, jamais tout à fait mâle et pas vraiment femelle, la tomate n’est pas le fruit qu’on nous dit, ni le légume qu’on voudrait nous faire croire. Le charme envoûtant de son goût flibustier tient tout entier dans cette trouble ambivalence, sel acide et sucre amer, qui vous explose en bouche quand vous croquez dedans. La tomate se mérite. (…) »
Mis en images et sublimé par les illustrateurs de Charlie Hebdo : Wolinski, Cabu, Charb, Luz, Riss et Tignous, un livre à croquer à pleines dents

"Encore des nouilles, chroniques culinaires"
Pierre Desproges (Auteur), Charlie Hebdo (Illustration), Elisabeth de Meurville (Préface).
Editeur Les échappés